Smartphone sur stabilisateur

En plus d’être facile à transporter et pratique d’utilisation, le smartphone est utilisé par de plus en plus de professionnels pour réaliser des vidéos. Toujours plus compétitifs, les fabricants de smartphones proposent aujourd’hui des appareils capables de rivaliser avec certains modèles de caméras. Filmer avec un téléphone présente cependant des contraintes à ne pas négliger, que ce soit en termes de stabilité, de lumière, ou encore de plans. Voici 10 conseils pour vous permettre de réaliser une vidéo réussie sur votre smartphone.

Avant le tournage

  1. Préparez votre scénario et allez faire du repérage
  2. Dans un premier temps, il est important de préparer les grandes lignes de votre scénario : de quel type de vidéo s’agit-il ? Combien de « scènes » différentes envisagez-vous ? Allez-vous y ajouter une voix off ou du dialogue ? Toutes ces guidelines doivent être pensées en amont afin que vos séances de tournage soient les plus efficaces possibles. Déplacez-vous également dans les lieux de tournage envisagé pour tourner la vidéo afin de vous rendre compte de la faisabilité de votre projet et de prévoir les différents angles de prises de vue.

  3. Assurez-vous d’avoir l’ensemble du matériel dont vous avez besoin
  4. Bien qu’un smartphone puisse suffire pour réaliser une vidéo, du matériel supplémentaire pourrait vous être d’une aide précieuse pour certains types de vidéo. Dans le cadre de dialogues ou d’une voix off, un micro supplémentaire vous sera très utile. En effet, le micro d’un smartphone ne captera pas seulement la voix du sujet que vous filmez, mais aussi tous les bruits environnants, contrairement à un micro externe. Dans le cas où vos prises de vues seraient un peu saccadées, pensez à vous équiper d’un stabilisateur. Et last but not least : prévoyez suffisamment de stockage libre dans votre téléphone pour réaliser le plus de rushs possible et chargez sa batterie à 100%.

  5. Anticipez les éléments qui pourraient perturber votre tournage
  6. Si votre tournage doit s’effectuer en extérieur, vérifiez la veille au soir que la météo vous le permette, et qu’il y ait suffisamment de soleil. Assurez-vous également que des événements extérieurs ne puissent pas perturber vos prises de vue (grèves, indisponibilité du lieu de tournage ou de l’un des figurants, matériel défectueux…)

    Smartphone en mode vidéo

    Pendant le tournage

  7. Ne négligez pas la lumière
  8. La lumière est l’un des éléments les plus importants à prendre en compte lors de la réalisation d’une vidéo. Filmer à contre-jour ou dans un endroit obscur peut s’avérer contre-productif et résulter en une vidéo de mauvaise qualité. Votre source de lumière doit toujours se situer dos à vous afin d’éviter le contre-jour. Si vous tournez à l’intérieur d’un bâtiment, prévoyez éventuellement des projecteurs ou une source de lumière plus puissante qu’un éclairage domestique traditionnel. Si vous filmez au contraire en extérieur, profitez au maximum du soleil tout en veillant à ce qu’il éclaire correctement la scène à filmer.

  9. Stabilisez au maximum votre appareil
  10. Tenez votre téléphone fermement des deux mains, gardez les bras le long de votre corps, et écartez les pieds afin d’avoir l’image la plus stable possible. Si cet exercice s’avère trop compliqué pour vous, utilisez un stabilisateur ou un trépied pour smartphone afin de ne pas avoir d’image saccadée. Déplacez-vous sans mouvements brusques afin de conserver une certaine fluidité lors de votre tournage.

  11. Filmez en format paysage
  12. Si votre vidéo est destinée aux réseaux sociaux dans le cadre d’une story, il faudra bien sûr filmer en format portrait. En dehors de ce cas particulier, pensez à filmer au format paysage afin d’éviter les bandes noires sur les côtés de votre vidéo lors de son visionnage sur YouTube ou sur un autre player vidéo : le format vidéo traditionnel sur ces plateformes est celui en 16:9.

  13. Variez les plans utilisés et cadrez correctement
  14. Pour que votre vidéo soit la plus dynamique possible, n’hésitez pas à changer de plan ou d’angle de vue. Prévoyez au minimum 3 secondes de rush pour un gros plan afin de le couper correctement au montage par la suite. Il est important d’éviter les plans en plongée et de filmer à hauteur du regard afin de ne pas donner l’impression au spectateur qu’il domine le sujet filmé. Dans le cas d’une voix off ou de dialogues, pensez à les faire démarrer deux secondes après le début du rush afin de ne pas avoir des coupes trop brusques au montage.

  15. Évitez le zoom
  16. La quasi-totalité des smartphone est équipée d’un zoom numérique et non d’un zoom optique. Si vous filmez une vidéo en l’ayant zoomée, vos images deviendront très vite floues dans la mesure où il s’agit d’un zoom numérique. Faîtes donc le choix de vous approcher davantage de la scène à filmer plutôt que de zoomer si vous voulez une vidéo de qualité.

    Vidéo sur smartphone en tournage

    Après le tournage

  17. Sélectionnez correctement vos rushs et utilisez un outil de montage vidéo approprié
  18. Une fois que l’étape du tournage est terminée, il faut ensuite trier les rushs. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour les choisir correctement : la qualité de l’audio, la fluidité des mouvements de la caméra, la luminosité et bien sûr le cadrage. Une fois vos rushs triés, il est temps de passer au montage de la vidéo. Choisissez votre outil de montage selon votre niveau d’expertise : pour un niveau débutant ou intermédiaire, les outils comme PlayPlay ou iMovie (à condition d’avoir un appareil Apple) vous conviendront parfaitement. Si votre besoin est plus spécifique ou si vous l’avez l’habitude de faire du montage vidéo, alors Adobe Premiere Pro deviendra votre meilleur ami.

  19. S’assurer que le résultat final est compatible au support de destination
  20. Le support que vous souhaitez exploiter pour diffuser votre vidéo sera décisif pour le résultat final. S’il s’agit d’un réseau social, il est important que la vidéo soit suffisamment courte et au besoin sous-titrée si vous avez une voix off ou du dialogue. Il faudra aussi que le format d’export soit compatible avec la plateforme sur laquelle vous souhaitez l’uploader. Si votre vidéo est à destination d’un site web, vérifiez que son poids ne soit pas trop conséquent afin de ne pas ajouter au temps de chargement du site.

Maintenant, c’est votre tour ! À vos smartphones pour créer LA vidéo qui vous ressemble. Envie d’en savoir plus ? Alors pensez au Vidéo Day et venez à la rencontre de François Braguier au cours de son atelier « Faire des films avec son smartphone ».